Comment vois-tu notre pays dans 20 ans ?

Le Parti socialiste doit s’inscrire dans l’avenir. Quels sont les enjeux et les défis de demain ? Quels sont les dangers de la politique menée par l’actuel gouvernement et ses conséquences à long terme sur notre pays ? Quelles sont les évolutions à venir pour la société, pour l’économie, pour l’Europe dont la France est un pays fondateur et moteur … ?

71 contributions

Luc de Visme

Birkerød, le 10 fevrier 2018 Chronique: REFORME TERRITORIALE : La France n’est pas le Danemark, mais--- En voyant la motion d’Olivier Faure pour le congrès de 2018 centrée sur les territoires comme priorité, j’ai pensé à faire cette comparaison avec le Danemark qui est un des pays européens les… Lire la suite

Watteau Hervé

Contribution section PS La Ciotat-Ceyreste (13) A La Ciotat, le plan social à Gemalto est la conséquence directe des lois Macron. Sur le logement, pour lutter contre les inégalités, il vaudrait mieux encadrer les loyers que baisser les APL. Comment répondre à la complexité ? Par exemple, sur la construction, les normes sont… Lire la suite

Le Cam Yannick

Le Parti socialiste, avec l'ensemble de la Gauche, doit redevenir crédible. Il me semble très important d'avoir une loyauté et un respect réciproques entre les adhérents et les candidats aux élections (pas de double-jeu , ni de ralliement à la LREM,... ). Avoir des engagements clairs et crédibles, puis s'y tenir.

Dine Joël

+ Une France moins inégalitaire . Que la tendance actuelle du capitalisme qui encourage la montée des 'inégalités dans le monde et en Europe soit combattue par des mouvements soutenus par la Gauche ! + Une France européenne, une nation qui respecte les régions à qui sont conférées un certain niveau d'autonomie… Lire la suite

federation du Cher

nous remettons le travail élaboré par la commission "emploi et économie" de fédération pour les cahiers de la présidentielle que nous pensons toujours actuels.

Mireille DESPLATS

Nous nous sommes débarrassés de la la notion de "familles" et de "ménages" pour l'attribution des allocations et pour le calcul des impôts. Les familles restent bien vivantes mais elles évoluent, se recomposent, ne se définissent plus par le "domicile conjugal". Il faut donc attribuer des droits au revenu de base et aux allocations à… Lire la suite

Luc de Visme

Contribution du Danemark ; Une dose de proportionnalité n’a aucun sens. Le projet d’Emmanuel Macron d’introduire « une dose de proportionnalité » dans notre système électoral n’est qu’une demi-mesure, qui ne va pas servir à grand-chose. Est-ce 10%, 20% et qu’est-ce que cela signifie ? Est-ce que c’est 10% des parlementaires qui vont être… Lire la suite

Luc de Visme

Les privatisations des domaines du secteur public se passent souvent mal (Contribution de la section danoise – Luc de Visme) Cette politique de privatisations dans le secteur public au Danemark a commencé il y a plus de dix ans, initiée par les sociaux-démocrates du gouvernement de Poul Nyrup rasmussen et plus tard… Lire la suite

Sections de la Pointe-de-Caux (76)

 L'environnement doit être une notion transversale  Il faut rediscuter d'idéal à moyen et long terme et de grandes questions sociétales (GPA ? Fin de vie ? Cannabis ? Revenu universel ?...)  Travailler pour changer la société et non pour seulement être élu.  Il faut aussi travailler à l'élaboration d'un programme commun… Lire la suite

Zriem Sébastien

La Fédération socialiste du Val d'Oise a organisé un groupe de travail dédié à la Refondation. J'en ai assuré la coordination. Celui-ci s'est réuni régulièrement pendant 3 mois, il a visité les sections du département pour échanger avec les militants, sympathisants et personnalités de la vie locale. Il produit plusieurs contributions. L'une… Lire la suite

JUHEL-ORLAC'H Anne

" La question du féminisme est une question qui est au cœur du socialisme. Il n'y a pas de socialisme sans féminisme, puisque le socialisme est depuis toujours cette attention portée aux inégalités. Et donc, parmi toutes les inégalités il y a celle liée au sexe, au genre.… Lire la suite

Section de Bretteville / Laize 14680

Ci-joint, document sur notre pays dans 20 ans

federation Indre et fédération du Cher

travaux des réflexions des Fédérations Cher -Indre

SECTION PS MONTOIRE/VENDOME (41)

- Il sera ce que nous en ferons a dit La Palisse. - Prenons problème par problème et essayons de le régler. - Si on propose, par exemple, le salaire universel, ne faut-il pas améliorer ce qui existe déjà ? - Lorsque l’on fait une proposition, travaillons-là ; étudions les possibles effets pervers de toute allocation… Lire la suite

Denis Quinqueton

Un pays qui respecte les droits des trans • • • Il revient à chaque personne de déterminer son identité de genre. Certaines et certains de nos contemporains s’engagent dans un parcours de transition, avec ou sans implication médicale, parcours qui résulte de la conscience profonde de plus en plus prégnante que leur… Lire la suite

Daurian Noel

Réduction du temps de travail, soit 4 jours par semaine, soit 40 jours de RTT par an, éventuellement capitalisable pour permettre par exemple de prendre un an de congé sabbatique payé tous les 5 ans. Mesure de la valeur ajoutée produite dans le privé et le public (valorisation de l’activité des services publics), indexation… Lire la suite

OlivierR

Dans 20 ans, nous avons maitrisé le réchauffement climatique par la mise en place des idées écologistes du siècle dernier, et la puissance sauvage de l'économie suite à l'action du GIEE de la CCNUEco et des COPEco. Le parlement européen a pris le pouvoir et en plusieurs grandes votations pan-européennes, sa nouvelle constitution… Lire la suite

CORDIER Michel

Depuis plus de 40 ans les budgets sont votés en déficits. Le cumul atteint bientôt 100 % du PIB. Cela ne peut pas durer. Les budgets ne devraient pas pouvoir être déficitaires plus de 3 ans consécutifs ! Je suis effrayé par l'écart astronomique qui se creuse entre les revenus capitalistiques et le… Lire la suite

Etienne ROGER

Je vois une France mieux intégrée en Europe avec des pays membres dont le niveau de développement s'égalise. J'aimerais que la finance ne soit plus un but en soi mais qu'elle soit au service de l'économie. L'ascenseur social fonctionnerait à nouveau. L'Europe aurait aidé à développer aussi les pays… Lire la suite

Leonardi Alexandre

Dans 20 ans, notre pays aura une place internationale moins importante qu'aujourd'hui, c'est une fatalité. En revanche, on peut espérer que la mobilité sociale y sera plus grande. Que les hauts fonctionnaires se reproduiront moins entre eux et que les responsabilités seront plus accessibles pour tous.

Martine FULLY

enjeux et défis: la mondialisation (y faire face favoriser le made in France) le vieillissement de la population (s'y préparer inventer des solutions) la disparition des énergies fossiles (assurer la transition écologique) dangers de l'actuelle politique: le tout "finances" entraîne la dégradation des conditions de travail la déshumanisation -voire la disparition- des services publics;… Lire la suite

saintpierre

si vous ne faite rien les politiques dans 20 ans je vois les extremises aux pouvoir sois de gauche et le plus que j ais peur extreme droite car vous n avais rien conpris j ais travailais depuis l age de 12 ans et j ais 70 ans ma femme qui as le meme age… Lire la suite

jamet xavier

nous au pouvoir avec d'enormes défis face aux réactionnaires et au pouvoir de l'argent

Ph. RIS

Dans le chaos complet si l'on n'a pas réussi à accompagner le changement climatique et la numérisation de la société et des individus. Dans une nouvelle ère civilisationnelle si on le réussit. 20 ans c'est très court mais les ruptures actuelles vont extraordinairement vites.

Section PS de Wittelsheim/Bollwiller

Un vaste écomusée ? La France possède un potentiel touristique remarquable. Il faut davantage adapter la formation pour développer ce secteur. Il faut également s’attaquer au manque de main-d’œuvre dans la restauration.

slimane AYATA

Si nous les socialistes nous ne relevons pas la tète , avec nos idées de gauche :sur l' humanisme et l'écologisme ; nous aurons alors une société agressive et sauvage ou le chacun pour soi serai la règle à tous les niveaux .

Descoubes claude (PS Labenne)

Les grands défis nous paraissent les suivants, lutter contre les inégalités, le réchauffement climatique, harmoniser les règles européennes en matière de social et de fiscalité. Le développement des inégalités nous paraît être un réel danger pour notre démocratie. Dans un pays au 5ème rang de PIB, la pauvreté de certains est inadmissible et donc… Lire la suite

BARROSSO

la politique de notre pays évoluera comme les années précédentes. C'est à dire que petit à petit il améliore notre existence sociale, familiale et professionnelle. Seulement, celle du parti socialiste doit y participer activement et bruyamment. Nous avons été spolié par en marche. Retroussons nos manches et faisons nous entendre.

Alexis Lefranc

Dans 20 ans la génération des baby boomers aura complètement pris sa retraite, et l'âge médian de la population sera autour de 49 ans. Dans cette société plus âgée, les services aux seniors auront pris une grande importance. Il faut s'attendre à ce que le vote devienne plus conservateur, mais il existe aussi un potentiel… Lire la suite

wylleman pierre

C'est difficile de voir aussi loin, surtout à l'allure où se font les progrès technologiques; et il est aussi difficile de maîtriser ces progrès (il n'est que de voir la vitesse à laquelle se propagent les rumeurs et nouvelles les plus stupides, les plus insensées) Mais si le partage des richesses devenait plus équitable,… Lire la suite

Jérôme Rittling

Dans 20 ans, la France aura fini de mettre en place le revenu universel d'existence, et démontrera que le travail (qui se fera de plus en plus rare, au profit/à cause des IA et de la robotisation) peut se concevoir différemment que la vision véhiculé de nos jours. Jérôme RITTLING Secrétaire de… Lire la suite

Fournier Pierre (section d'Aubière)

La France dans 20 ans devra être un pays où les citoyens auront pris l'habitude de discuter, dans le respect les uns des autres, des objectifs souhaitables et des moyens à se donner pour les atteindre. Ce devra être un pays de gens raisonnables, partageant le sentiment que leur cohésion en tant que peuple est… Lire la suite

Harlé Daniel

Dans 20 ans, je ne serai certainement plus là pour voir ou du moins pour juger, mais pour mes petits enfants, je rêve d'une Europe solidaire et harmonisée, où: - tout le monde parle au moins une langue identique - les charges, les règles, les conditions de revenu sont identiques pour tous,… Lire la suite

AUGIER Florence

Je pense qu'il existe plusieurs scénarios possibles à ce que pourrait être la France dans 20 ans. Nous sommes en train de vivre une révolution numérique qui va bouleverser nos vies. Cette révolution peut accoucher de deux mondes très différents. le premier peut être celui de l'uberisation à outrance avec tous les dégâts… Lire la suite

Suzanne Sorita

J’ai posé la question à mes petits-enfants : Clara 20 ans, étudiante Ola ? Dans 20 ans ? Ça fait loin ! Je me vois bien en train de travailler dans un appart, en faisant mes activités à côté, en écrivant des choses et en voyant mes amis ! Peut-être avec… Lire la suite

Pichon Alain

Ce sera très court . Que mon pays retrouve sa puissance industrielle et ne soit plus dépendant . Il doit retrouver son équilibre importations / exportations , afin d'équilibrer ses comptes . Dans la collaboration à retenir, deux exemples à retenir : Airbus et l'Agence Spatiale Européenne. Nous devons tout faire… Lire la suite

Menvielle Evelyne

Comment vois-tu notre pays dans 20 ans ? Pas de vision optimiste si nous ne nous attelons pas à la réussite des grands défis

BERET Frédérick

En effet la politique menée par l'actuel gouvernement conduit à la catastrophe sociale, sociétale, économique, mais aussi des valeurs fondamentales pronées par JAURES cela fait déjà bien longtemps, et qui ont fait tant de bien ... Je pense d'une part qu'il faut absolument un retour aux valeurs fondamentales qui sont à la base de… Lire la suite

Alexandre Piu

Un départ pour le renouveau June 2, 2017 | Yorick SECRETIN, Vice-Président du mouvement Noûs Nous voici au commencement d’une grande aventure ! Un collectif de jeunes provenant de tous horizons a décidé de constituer un mouvement politique et philosophique indépendant, un mouvement de jeunesse libre qui souhaite… Lire la suite

BOUTIN François

les ressources minimales, acquises par le travail régulier et permanent, de chaque adulte seront de 2000 €. En l'absence de travail un minimum sera de 1 000 €. Les ressources du travail, quelles que soient les conditions, seront plafonnés à 15 fois ce montant. Les services de santé seront uniformément distribués sur le territoire… Lire la suite

emancinova

Pour une social- démocratie bâtisseuse d’une société de toutes les chances. Les socialistes sociaux -démocrates ne peuvent se résoudre à exercer le pouvoir en bon gestionnaire. Nous devons retrouver l’esprit de transformation qui nous a fait émerger dans l’Histoire. Nous souhaitons que chaque individu soit émancipé dans une société qui donne les mêmes chances… Lire la suite

Grange Georges

A la très grande vitesse de l'internet ,IA et autres progrès je vois beaucoup d'humains sur le bord de la route en quête de sens à leur vie et en quête de pain, d'où une demande forte pour un projet sociétal qui ne regarde pas uniquement la productivité, la rentabilité, toujours plus vite.

Bichon Philippe

Difficile de dire ce que sera la France dans 20 ans, en revanche on peut dire ce qu'elle pourrait être. Une région européenne intégrée si d'ici là est mis en place une éducation européenne pour nos enfants par échange dès le plus jeune âge (CM1, CM2). Un revenu de base pour tous permettant à tous… Lire la suite

HAMON Josette

Dans 20 ans ce sera une France de pauvres. Pour y remédier et inverser la tendance, il n'y a qu'une solution : AUGMENTER LES SALAIRES. Personne ne vit bien avec 900 ou même 1200 euros par mois !! On SURVIT avec des aides de l'Etat (que MACRON est entrain de raboter) et un… Lire la suite

Sylvain des Rochettes

Tout dépend de qui a été au pouvoir et de ce qui a été fait. Si les politiques actuelles continuent, nous risquons de nous retrouver dans un monde de surveillance généralisée où des robots enrichissent les riches et où les plus pauvres extrêmement nombreux n'ont à la fois plus de travail et plus aucun revenu… Lire la suite

CLAIREAUX Françoise

J'aurais envie de réagir comme les trois petits singes, l'un se bouche les yeux, le deuxième se bouche les oreilles et le dernier met ses mains devant la bouche. Ce qui n'est pas signe d'un grand optimisme. Cependant tous les défis que j'ai pu évoquer dans les défis des socialistes et de la France me… Lire la suite

VIDAL Monique

La politique actuelle s'inscrit dans la continuité des politiques libérales qui conduisent à l'accroissement des inégalités et à la recherche de la croissance économique comme seul but de la société. Le risque de cette politique est un rejet frontal lors des prochaines élections et la montée des extrêmes, sauf si la reprise économique occulte pour… Lire la suite

Patrick Ménard

Je suis assez pessimiste sur l'avenir de la France si on ne s'écarte pas de la voie libérale débridée. Mettre de l'humain dans la politique économique. La révolution écologique à mener est une opportunité pour une vie meilleure. Ne pas la faire nous apportera un avenir catastrophique. Humanité avant tout, tout en… Lire la suite

Favier Gabriel

Les robots remplaceront les travailleurs non qualifiés. Il n'y aura du travail que pour les inclus de la mondialisation

Roudadoux Vincent

Je souhaite que la France soit un membre fondateur d’une vraie Europe du quotidien. Un ensemble d’identités culturelles, prospères, tolérantes et solidaires entre elles.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×